L’expression anglaise « asset management » se traduit couramment par « gestion d’actifs », « gestion de fortune » ou « gestion de portefeuille ». Parfois, l’anglicisme est aussi conservé par les professionnels du secteur. En tout cas, l’activité consiste à gérer les capitaux d’une personne ou d’une entreprise afin d’en tirer des rendements. 

Qu’est-ce que la gestion d’actifs ?

Un gestionnaire d’actifs est un prestataire de services spécialisé dans l’exploitation de produits et de portefeuilles financiers. Une de ses principales missions consiste à conseiller le client par rapport à la gestion de sa fortune. Ce professionnel peut aussi prendre des décisions en fonction d’une stratégie d’investissement prédéfinie. Cette dernière se base sur la situation financière et la tolérance de chacun au risque. 

La gestion d’actifs concerne principalement les investisseurs plaçant leurs capitaux dans des actions (actifs liquides) ou des fonds (actifs non liquides). Ces actifs financiers peuvent être mobilisés par des particuliers ou des institutionnels. La différence entre ces deux profils réside souvent dans le volume des investissements en jeu. 

En général, les investisseurs institutionnels s’occupent de fonds appartenant à des tiers. Ils veillent aux intérêts économiques de leurs clients. Experts dans le domaine, ces établissements sont capables d’optimiser le rendement des investissements en fonction des tendances du marché. Leur clientèle institutionnelle inclut notamment les caisses de retraite, les fonds de pension, etc.

Qu'est-ce que la gestion d'actifs ?

Pourquoi faire de la gestion d’actifs ?

La gestion d’actifs vise essentiellement à faire fructifier des capitaux sur le marché financier. Ces fonds peuvent appartenir à l’investisseur ou à un tiers. Dans les deux cas, le gestionnaire s’efforcera de choisir les actifs les plus productifs du moment. De cette manière, les rendements seront significatifs proportionnellement aux fonds placés. 

Les investisseurs institutionnels disposent généralement d’énormes volumes d’actifs confiés par des entités tierces. Il peut notamment s’agir de fonds de pension, de compagnies d’assurance, d’établissements de crédit, etc. Vu l’enjeu, les stratégies d’investissements sont systématiquement ajustées aux spécificités de chaque institution. De plus, ces fonds sont gérés par des équipes d’experts chevronnés. 

De leur côté, les investisseurs privés font souvent appel à des gestionnaires d’actifs pour s’occuper de leurs investissements. Ces professionnels sont en effet familiers avec les placements et les produits financiers. Ils pourront ainsi prendre les décisions les plus adaptées en fonction du comportement du marché. L’intervention de ces spécialistes permettra aussi d’assurer la performance et le suivi des actifs investis. 

Comment gérer ses actifs ?

Aujourd’hui, de nombreux logiciels ont été spécialement pensés pour aider les investisseurs à gérer leurs actifs. Ces solutions numériques permettent notamment de structurer les capitaux et de choisir les meilleurs placements du moment. Par ailleurs, le détenteur des actifs peut choisir d’internaliser ou d’externaliser cette opération, selon ses besoins et ses capacités.

L’internalisation consiste à acquérir et utiliser des logiciels dédiés au sein de l’entreprise. Dans ce cas, l’investisseur s’approprie des solutions externes pour assurer la gestion de ses actifs. Cette option est particulièrement intéressante, dans la mesure où le propriétaire du capital s’occupe personnellement des placements. Toutefois, cette décision requiert des connaissances solides dans le domaine. 

Avec l’externalisation, l’investisseur utilise des outils proposés par un fournisseur de service, appelé « asset servicer ». Ce dernier s’occupera notamment du traitement des données des clients et adaptera les stratégies d’investissement d’actifs en conséquence. 

Cette seconde option permet à la clientèle de bénéficier d’outils performants et d’un accompagnement spécialisé. De plus, l’investisseur réalise un gain de temps notable en évitant les formations pour manipuler ces logiciels. Toutefois, l’externalisation requiert un accès illimité aux données pour obtenir les meilleurs résultats. 

Comment gérer ses actifs ?
> >

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here